Entretien des

La rénovation, la réparation, le nettoyage sont essentiels pour votre toit afin de prévenir et éviter des problèmes importants dans la maison. Une toiture négligée tant au niveau de la couverture que de la charpente peut engendrer de graves problèmes de séparation, de perte de chaleur voire d’effondrement dans le pire des cas. Il y a trois étapes pour garder votre toit en bonne santé.

Toutes ces tâches sont souvent oubliées car la toiture n’est pas forcément ni visible, ni accessible. C’est pourquoi en général l’on commence à se poser la question lorsque les premiers problèmes apparaissent. Pourtant le meilleur moyen d’éviter cela est de maintenir un planning régulier concernant l’entretien de la toiture est plus généralement de la maison. En plus de prévenir les problèmes qui engendreraient des missions onéreuses, cela permet de suivre les pertes en énergie, une problématique devenue importante de nos jours.

Etape 1 : L'étanchéité

La première chose à faire est de surveiller tous les défauts d’infiltration. Une charpente neuve et correctement installée ne devrait pas être un problème. Les charpentes plus anciennes demanderont plus de vérifications, environ une fois par an avant les périodes de froid. Il faut inspecter différentes zones-clés de votre maison. Dans un premier temps les combles perdus, observez si aucune infiltration ne s’est opérée dans la couverture, le long de la charpente, etc. Dans un second temps l’on peut inspecter les appuis de la charpente et voir si le matériau choisi se dégrade ou s’il y a des traces d’humidités. Lorsqu’il y a un doute, le mieux et de faire appel à un professionnel. S’il y a une altération il faudra alors sans doute entreprendre des missions en fonction de la gravité du problème. Faire une vérification annuelle est un bon compromis pour assurer la durée de vie de votre charpente.

Etape 2 : la calorifugation* et les pertes de chaleur

La seconde étape est de vérifier la calorifugation* afin d’éviter de grosses pertes de chaleur. Il est important d’entretenir voire de remplacer l’isolation actuelle par un nouveau matériau, une nouvelle technique plus performante. Ceci peut être une source d’économies d’énergie très intéressante à l’année. Pour la vérification de la calorifugation*, là encore il s’agira de traquer l’humidité dans l’isolant. Il s’agira aussi de vérifier si l’isolant n’a pas été envahi par des animaux de type rongeur notamment. Sachez qu’il existe des isolants moins susceptibles d’être envahis que d’autres. Les missions de remplacement de l’isolation ouvrent droit à des crédits d’impôts et peuvent être cumulées à d’autres oeuvres pour obtenir une majoration de ce dernier.

Etape 3 : la couverture

L’entretien de la couverture doit être réalisé en fonction de l’âge et du matériau utilisé. Les professionnels échelonnent de la façon suivante :

  • Toiture de plus de 10 ans : doivent être vérifiés et rénovées tous les 10 ans.
  • Toiture de plus de 20 ans : doivent être vérifiés et rénovées tous les 2 ans.
  • Toiture de plus de 40 ans : doivent être vérifiés et rénovés tous les ans.

Il en va de soi que si une régularité est respectée, les coûts de rénovation seront moindres. Toutefois ce planning ne fait pas office de loi, il faut aussi prendre en compte le type de couverture. Par exemple les tuiles ou les bardeaux demanderont un spécialiste pour le démoussage ou le nettoyage des lichens plus régulièrement. Afin d’éviter les proliférations d’origine végétale ou animale. Ceci est moins vrai pour une couverture en zinc par exemple. Dans tous les cas un professionnel est nécessaire pour effectuer toutes les tâches de repérage et de nettoyage. Notamment pour les gouttières ou les chaineaux en zinc, PVC ou aluminium afin qu’ils soient libres de feuilles, correctement fixés et que l’évacuation des eaux se fassent correctement.

Pour votre toiture

La calorifugation* et l’imperméabilité du toit sont des caractéristiques importantes pour votre toiture, tout comme l’écoulement des eaux du toit. Il est possible que votre toit n’ait pas été correctement réaliser ce qui met en péril ses caractéristiques. Mr hognon vous partage ses informations sur les matériaux de couverture ainsi que sur le déroulement des travaux pour la pose du bardage en plusieurs étapes. Une bonne pose sera une économie en entretien de toiture, en démoussage, en réparation, etc… Un bon choix des matériaux de couverture est quelque chose d’important, d’autant plus s’il doit être adapté au climat. Nos couvreurs sont capables de vous proposer leurs conseils pour vous aiguiller.

Pour le nettoyage de toiture

Votre ou vos toitures sont sales, recouvertes de lichens. L’écoulement de la pluie en est perturbé. Les gouttières s’engorgent de feuilles. Nous pouvons vous aider pour l’entretien de votre toiture. Un nettoyage de toiture régulier est important pour ne pas perdre sa propriété hydrofuge du toit et avoir des problèmes d’étanchéité. Mr hognon vous propose ses conseils pour l’entretien de votre toiture.

Pour la zinguerie

Les toits en zinc ne dérogent pas à la règle en matière d’isolement ou d’écoulement. Il est tout aussi important d’avoir un écoulement adapté des eaux de pluie. Le zinc est un matériau qui demande un traitement particulier. Même si sa surface est hydrofuge, les couches sous-jacentes peuvent être source d’humidité et de condensation. Le lichen a plus de difficultés à se développer sur ce type de surface. La durée de vie dépend de la façon d’entretenir vos toitures. Mr Hognon s’occupe aussi des travaux de zinguerie.

*Calorifugation : en technologie, fait de calorifuger, de protéger par une matière isolante pour réduire les déperditions de chaleur.